Whatsapp, le parfait substitut des emails en BtoC dans les économies en développement

imagewhatsapp-mc3-0.com

Saviez-vous que moins de 3 personnes sur 10 seulement en Afrique utilisent internet, donc l’adresse email, de façon active ?

Ce sont les chiffres de « We are social – Janvier 2017 » et c’est vrai ce n’est pas bien grave pour nous. Sauf un petit détail, L’adresse email reste un outil de conversion incontournable dans le tunnel de vente de toute stratégie digitale. La Hubspot Academy a recensé 77% de consommateurs qui préfèrent recevoir la publicité par mail aux USA où 7 personnes sur 10 utilisent internet activement.

Nous possédons encore peu de gens ayant des adresses mails personnels ce qui fait un gros trou dans notre stratégie digitale.  WhatsApp aide à combler ce grand vide depuis quelques quelques années. Ce n’est pas une adresse mail mais c’est un véhicule de message qui se substitue valablement à gmail en b to c et je vais vous dire pourquoi dans cet article.

Votre stratégie marketing et communication pour vos clients en B to C ces deux dernières années inclut elle les réseaux sociaux ?

Si oui, il est fort probable que vous ayez déjà utilisé WhatsApp pour commiquer avec un de vos clients. Si non, peut être que le client lui-même vous a cherchés et trouvés sur WhatsApp et que c’est devenu normal par la suite de parler business par ce canal-là.

C’est devenu l’outils le plus utilisé pour communiquer dans nos pays en développement et dans les affaires on le substitut même sans le savoir à aux adresses mail pour plusieurs raisons que voici :

Plus de gens connectées à l’application tous les jours

Presque tous vos clients en btoc ont WhatsApp en Afrique aujourd’hui alors que ce n’est pas le cas des adresses mail comme gmail ou yahoo. C’est moins coûteux, pas besoin d’un ordinateur et encore moins de connaissance en NTIC pour l’utiliser. Ces trois caractéristiques font la grande force de WhatsApp aujourd’hui.

  • C’est moins coûteux

Internet n’est plus cher aujourd’hui mais ce n’est toujours pas accessible à certaines tranches de la population à cause du niveau de vie et du revenu. On parle de fracture numérique et vous conviendrez avec moi de cette réalité si vous vivez au sud du Sahara.

La venue de de WhatsApp était donc une sorte de Messi qui vient nous délivrer des messages très chers (aujourd’hui, ça coûte encore 25 f CFA au moins au Gabon).

WhatsApp utilise très peu de connexion internet en comparaison aux app comme Gmail ou Yahoo. Ça fait partie du la stratégie des concepteurs de cette app. Et qui dit moins cher ou gratuit est toujours mieux accueilli dans nos pays.

  • Pas besoin d’un ordinateur

Si cela avait été une messagerie qui n’utilise que le web peu de gens s’y seraient intéressés sur le continent. Peu de vos clients possèdent un ordinateur qu’ils utilisent tous les jours à cause de la fracture numérique. D’ailleurs ceux qui en possèdent même ne l’utilisent pas tous les jours. D’après le site web Statcounter, seulement 3 personnes sur 10 ont un ordinateur alors que près de 7 personnes sur 10 ont des smartphones.

En Europe et aux USA, plus de 6 personnes sur 10 possède un ordinateur et une bonne connexion tout le temps. D’où la facilité pour eux d’utiliser les adresses électroniques massivement.

  • Pas besoin de grande connaissance en NTIC

La majorité des gens en Afrique est encore illettrée. C’est souvent cette majorité qui constitue votre clientèle. Elle ne possède pas de connaissance NTIC, ne sait pas comment aller en chercher et/ou ne veut même pas le faire. Vous avez surement un parent qui vous a fait ouvrir un compte Facebook ou une adresse mail plus d’une fois parce qu’elle a oublié le mot de passe.

La simplicité  des outils est plus importante pour ces personnes. C’est le cas de notre appli mobile en quelque clics et sans trop réfléchir vous lisez vos messages reçus et vous répondez même avec l’audio pour ceux qui ne savent pas écrire.

Envoie des fichiers comme par les boites électroniques traditionnels   

L’une des grandes particularités des adresses électroniques c’est l’envoie des documents sous différentes formes. Qu’il s’agisse d’un PDF, d’un jpeg ou d’un lien de vidéo, c’est une force des adresses electroniques.

Si à ses débuts WhatsApp n’a pas intégré cette fonctionnalité à son application, c’est désormais chose faite. Mieux encore, cela vous revient moins cher et votre client vous répondra assez – tôt car il consulte cette application quasiment tout le temps.  

Avec l’application aujourd’hui il vous est possible d’envoyer tous les fichiers sur presque tous les formats à votre client. Il peut s’agir d’un catalogue en PDF, d’un logo en png ou jpeg, ou d’une petite vidéo en HD. Le tout vous revient moins cher à vous et au client et c’est bien ce que nous préférerons tous.

 

En somme nous avons vu en quelques points comment l’application WhatsApp peut valablement être utiliser à des fins commerciales à la place de Gmail.

Nous pouvons nous en servir par ce qu’elle est largement utilisée par les clients d’une part. D’autres part, c’est une app qui permet d’envoyer tous les fichiers comme le ferait Gmail ou Yahoo sinon mieux avec les audios pour ceux qui ne savent pas lire et/ou écrire.  

Ces utilisations sont déjà faites ailleurs ou peut être que vous le faites vous – même déjà. C’est ce qu’à remarquer surement les concepteurs de cette application pour créer une version purement business de l’appli qu’ils ont appelée WhatsApp business dont nous parlerons dans un prochain article. Jusque-là portez – vous bien !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *