Monnaie électronique en cemac, où en sommes-nous?

monnaie électronique-mc3-0

Avez-vous déjà acheté un article en ligne avec une carte prépayée, fait ou reçu un paiement avec votre téléphone ou ordinateur?Oui, c’est ça le paiement en monnaie électronique. En zone cemac il est encore faible ce paiement et  certains, même ayant les moyens ne veulent pas l’utiliser. Leur raison c’est la fiabilité et le risque de se faire piraté et vider leurs économies.

Ce post ,basé sur les rapports de la beac sur la monnaie électronique  de Janv à Septembre 2016 et 2017 , a trois(3) objectifs. Le premier est de montrer les différentes formes de cette monnaie que nous utilisons déjà sans de grands risques. Le deuxième est de savoir sur quoi porte les dépenses en monnaie électronique. Nous verrons pour finir dans quel sens dirigé le développement de cet usage chez nous pour un épanuissement.
Bonne lecture

Utilisation actuelle de la monnaie électronique?

Le 21è, siècle où la monnaie physique est sensée disparaître en laissant la place à celle de la technologie. D’ailleurs si vous suivez ce qui se passe aujourd’hui sur le net vous comprenez qu’on y est. Avec la cryptomonnaie, le bitcoin,  et autres, la disparition de la monnaie physique est de plus en plus proche.

Qu’est ce que c’est la monnaie électronique?

La BEAC la définit comme “une valeur monétaire, stockée sur un support sous forme électronique contre remise de fonds de valeur égale, qui peut être utilisée pour effectuer des paiements à des personnes autres que l’émetteur, sans faire intervenir des comptes bancaires dans la transaction.

Il est important de  revenir sur certaines notions de cette définition

  • support sous forme électronique:
    Cela sous entend qu’on peut la stockée dans tout et n’importe quoi du moment où c’est électronique. je pense au téléphone, au smartwatch, à la télévision numérique terrestre(TNT) et j’en passe.
  • utilisée pour effectuer des paiements à des personnes :
    C’est bien des personnes qui reçoivent l’argent qui provient du support électronique.
  • sans faire intervenir des comptes bancaires dans la transaction:
    Vous pouvez posséder un compte de paiement électronique sans avoir un compte bancaire.

Le numérique a obligé notre société à créer des moyens d’utilisation de l’argent dans les transactions en ligne. C’est devenu très évidents d’acheter une voiture au USA en moins d’une minute en étant assis dans son salon à Libreville. C’est la monnaie électronique qui permet ce type de transaction.

Les formes d’utilisation de la monnaie électronique en cemac

Les paiements réalisés en monnaie électronique en 2016 et 2017 en cemac sont de 121 et 162 Milliards de FCFA.
Cette utilisation a deux(2) formes en Cemac, lesquelles représentent la quasi-totalité des transactions monétaires électroniques de cette zone.

Le mobile money :

C’est la monnaie électronique le plus plébiciter en Afrique. Il est souvent confondu avec le mobile banking qui lui permet l’accès à son compte bancaire via le téléphone.
Le mobile money n’est pas lié à un compte bancaire. C’est ce qui fait sa puissance chez nous car la majeur partie de la population n’est pas bancarisée (plus de 90%).  Le mobile money représente en 2016 et 2017 en zone cemac respectivement 115 milliards de francs CFA  et 151 milliards de francs CFA.

La carte prépayée :

C’est le moyen de paiement électronique international par excellence. Il est plus utilisé  par les étudiants, les commerçants et les entreprises pour  recevoir et envoyer de l’argent hors de leur pays.

En 2016 et 2017, on enregistre respectivement 5.815 et 11,537 Milliards de franc CFA de paiement via la carte prépayée en cemac.

Notons que plus de 95% de ces montants sont l’oeuvre de deux (2) pays de la zone, le Cameroun et Gabon. Le Cameroun qui fait jusqu’à 70% avec une population de plus 23 Millions d’habitants et le Gabon, plus de 25% avec une population de moins de 2 Millions d’habitants. Cela soulève une question pertinente: Sur quoi portent ses dépenses quasiment partagées entre deux(2) pays?

 

Sur quoi portent ces dépenses dans la zone?

Si ce n’est pas le résultat escompté, vous remarquez avec moi que c’est tout de même impressionnant.
Voyons sur quoi portent ces dépenses qui se chiffrent en Milliard de Franc CFA .

En 2016

En 2017

 

On constate deux(2) choses

  • Les services publics engrangent plus de 87% , 60 % ces deux années respectivement. Ce qui correspond à  105.27 milliards sur 121 milliards en 2016 et 97,20 milliards sur 161 milliards en 2017.
  • L’absence remarquable du e-commerce, qui est l’un des plus grands utilisateurs de la monnaie électronique aujourd’hui. Ce qui nous amène à notre dernier point dans cet article.

Que reste – t – il encore à faire dans ce domaine?

L’une des plus grandes utilisations de cette monnaie est le domaine de la vente à distance(VAD). Aujourd’hui, on peut rester dans la zone cemac et faire des achats de l’autre côté de la mère sans aucun souci et être livré dans les délais. Ce n’est pas toujours le cas lorsqu’il faut faire le chemin inverse. Nous l’avons vu plus haut, pas de dépense remarquable encore dans ce secteur.

Pourtant si on veut prendre certains chiffres d’autres pays, on note 81.7 milliards d’euro de vente dans le e-commerce en France en 2017 et 453,5 milliards de dollar US au USA la même année. Cela a en même temps un effet positif sur l’emploi et la société. Nous devons chez nous songer à développer cette partie utilisatrice des paiements électroniques.

Il nous faut développer plus de solutions adaptées à notre environnement pouvant accompagner la VAD. Les efforts sont fait mais ils restent négligeables et en manque peut être de la bonne méthode et de soutien. Qui dit e-commerce par exemple dit aussi stokage, packaging, distribution et gestion de relation client online,etc. C’est un ensemble de métiers qu’il vaudrait mieux bien connaître pour réussir dans ce secteur créateur de valeur avec le numérique.

 

Arrivé au terme de notre billet d’aujourd’hui, on  retient que la monnaie électronique en cemac est utilisée plus pour les services publics (les utilities). Il nous revient à nous de développer les autres domaines dans lesquelles cette monnaie doit s’épanouir. Je vous donne rendez-vous dans d’autres articles pour parler du e-commerce dans la zone et au Gabon. Les propositions sont les bienvenues ici. Jusque là, portez-vous bien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *